BT Business - шаблон joomla Mp3

Rechercher

Se connecter

Remember me
Histoire de la fédération

Histoire de la fédération

Post by
07 June 2015
Rate this item
(0 votes)

 

Il a plus d’un siècle, l’escrime était considéré comme un simple moyen de lutte. Vers la fin du XVIIème siècle, il prit une forme moderne à partir de là France et de l’Italie et c’est de la qu’a commencé sa propagation à travers l’Europe.

Sa modernisation a abouti à la fin  du XIXème siècle à la création  des premières associations européennes qui se sont vite regroupées en fédérations internationales le 29 novembre 1913 et ce, au cours de la session du Comité Olympique Internationale (C.I.O) qui s’est déroulée à Paris.

Mais il a figuré au programme de cette instance bien avant cette date (l’escrime fait partie du programme des Jeux Olympiques depuis 1896). L’escrime était l’un des sports figurant au programme de ces jeux avec les épreuves suivantes (fleuret, épée, sabre).

Le programme des compétitions demeure instable durant plusieurs sessions et ce, jusqu’en 1920 date de la fixation des épreuves. Ce sport et apprécié aussi bien par les hommes que les femmes. Il constitue en effet, le 5ème sport pratiqué par les dames pendant les Jeux Olympique (J.O) de 1924, après le tennis et le golf admis pour ces dernières au J.O de 1900, le tir à l’arc en 1904 et la natation en 1912. Introduit par la gendarmerie française, l’escrime se pratiquait en Algérie déjà pendant la période coloniale.

Il était destiné aux européens, aux hauts gradés militaires, résidant en Algérie et quelques algériens. Après l’indépendance la situation change à l’égard des algériens intéressés par ce sport. De fait, en 1963 et grâce à la bonne volonté d’un groupe d’anciens pratiquants de l’escrime dont la plu part étaient exilés pendant la guerre de révolution, la fédération algérienne d’escrime a vue le jour. Monsieur HASSAINE Mustapha était élu à la tête de cette structure lors d’une assemblée générale ayant permis également la constitution du bureau fédéral. Quelques mois après, lui succéda Monsieur OUADAH Abderrahmane. Cette fédération est devenue opérationnelle dés 1964 et a reçue son agrément le 14 septembre 1967.

Pas à pas, ce sport s’est propagé à travers tout le territoire national après la création de trois ligues régionale ( ligue d’Alger, ligue d’Oran et ligue d’Annaba). L’escrime était représentée à Alger par le club de « Ridja » et « Algéria-sport » et à Annaba par le club « masque de fer ».

En avril 1965, lors du congrès de la fédération internationale d’escrime (F.I.E) à Paris, la fédération algérienne d’escrime s’est vue rassurée et soutenue par cette dernier, ce qui l’encouragea a participer au mois de mai 1965 au 17ème Festival des Sports de Tunisie et au Tournoi (166) International de Sousse au cours duquel l’équipe algérienne obtient la première place. La F.A.E était même présente à une réunion organisée en Tunisie dans le but de créer l’union des Fédérations d’Escrime du Grand Maghreb. En 1966 lors du 4éme Congrès ordinaire de la F.I.E, cette dernière ainsi que les Fédérations développées ont donné un avis favorable quant à l’attribution d’une aide aux fédérations créées récemment.

Pendant ce même rassemblement le Continent africain était représenté pour la première fois au sein de la F.I.E par Monsieur Mahmoud Younes de nationalité égyptienne. Depuis, le niveau des escrimeurs algériens s'est amélioré de plus en plus, ce qui encourage les responsables concernés d’ouvrir deux nouvelles sections, une au niveau de la gendarmerie et l’autre au niveau de l’école militaire. Cette décision a élargi le champ de la concurrence entre différentes équipes y compris celles qui évoluent au niveau maghrébin. Ceci a Permis l’organisation du 1er Championnat Maghrébin en 1967 à Alger. La F.A.E a mis également des salles à la disposition de tous ceux désirant pratiquer ce sport. Progressivement, les entraineurs étrangers sont remplacés par des algériens dont les efforts ont été couronnés par plusieurs victoires. A noter par exemple, qu’aux jeux Méditerranéens de Split (Yougoslavie) en 1979, un escrimeur algérien s’est classé à la 2ème  place.


Membres fondateurs:

 

  • Mr. HASSINI Mustapha
  • Mr. MAGNAN Maurice
  • Mme. MAGNAN Maurice
  • Mr. LAVOINE Pierre Yves
  • Mr. OUADAH Abderrahman
  • Mme. BOUAZIZI Aicha
  • Mr. OUSMAL Noureddine
  • Mr. KADRI Khalifa
  • Mr. GILLET Jean Jacques
  • Mr. KHODJA Ali

 


Les présidents avec mandats:

 

  • Mr. OUADAH Abderrahmane
  • Mr. BEDER Safy
  • Mr. IZEM Mohamed Bachir
  • Mr. LAMARI Abderrahmane
Read 467516 times

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

Suivez nous sur Facebook

Contactez nous